Entre deux articles dignes d’un roman de Tolstoï, je voulais proposer à mes nombreux (hope dies last) lecteurs, des articles un peu plus… légers.

Néanmoins, si j’essaie de faire ça rigolo sur la forme, le fond n’en est pas moins sérieux.

Tout ce que je vais raconter dans cet article n’est ni inventé, ni exagéré, ni déformé… Je ne vous livre ici que de vrais exemples !!!

Le conseil en or : RELISEZ-VOUS ET FAITES VOUS RELIRE !!!

Alors, comme dirait Mario : Heeeeere we goooooo !

1. Le CV

On évite donc :

2. La lettre de motivation

Là encore, on fait attention et on se relit (et si on est une grosse tanche en français, on se fait relire) et on évite :

3. Le dépôt de candidature en mains propres

Si tu as décidé de porter ta candidature directement dans l’entreprise, attention ça peut être quitte ou double.

Tu peux tomber sur un bon jour (« ah ben au moins, il recherche activement du travail et il fait l’effort de se déplacer »).

Mais tu peux aussi tomber sur un super mauvais jour ou dans des « petites » boîtes (où y’a pas vraiment de réceptionniste et où du coup, c’est la RH ou équivalent qui récupère ta candidature). Imagine le tableau : la personne qui va se déplacer pour toi, ça fait peut-être 20 fois qu’elle est coupée dans sa tache méga-importante-urgente-pour-dans-y’a-cinq-minutes pour son chef et tu seras la coupure de trop et comme, malheureusement, elle aussi reste humaine, ton CV va finir sous une pile de documents « à traiter » de la hauteur d’un château d’eau (je mets cet exemple exprès comme ça les Parisiens, ils comprennent pas de quoi je parle :P).

D’autant que, soyons honnête, tes chances de décrocher un entretien en direct là tout de suite sont aussi faibles que… (disclaimer : j’allais dire une crasse sur un homme politique, maire d’une petite bourgade bourgeoise de la banlieue parisienne mais mon mari me dit que ça s’appelle « diffamation » et que j’ai le droit de penser ce que je veux, tant que je le garde pour moi ! donc je vous laisse compléter cette phrase par ce que vous voulez)

En tout état de cause (j’aime bien cette expression, ça fait cultivé !), si tu décides d’opter pour cette solution, garde en mémoire que ce sera ta « première impression » donc sans aller jusqu’aux Louboutins et costume trois pièces, on évite :

4. L’envoi de candidature par courrier

Pareil, quelques « pièges » à éviter (qui visiblement, ne sont pas si évidents que ça pour tout le monde) :

5. L’envoi de candidature par mail

Alors là encore, j’ai du lourd… je sais même pas par lequel commencer !

En espérant avoir bientôt entre les mains vos candidatures parfaites ;)